La construction domiciliaire à l’air du web

Je ne parlerai pas aujourd’hui de construction, collusion, corruption, mais bien de webintrusion dans le monde de la construction domiciliaire! Hé oui, La construction domiciliaire est infiltrée. En effet, ce domaine très attaché à la presse imprimée et qui a toujours dépensé des fortunes en marketing traditionnel pour afficher les projets en construction, est en train de se tourner vers le marketing web! Le web a infiltré la construction!!!

Les demandes de réalisation de sites web n’ont cessé de croître, même dans un contexte économique difficile! Les dollars en dépenses publicitaires ont augmenté de façon significative vers des portails spécialisés en marketing d’affichage, publicité en ligne, SEO, SEM et placement média web. Tout ceci au détriment du bon vieux papiers (By the way, j’adore Le Devoir!). Il ne s’agit pas d’une tendance mais d’un fait. D’une réalité qui est là pour rester. Un fait irréversible. il reste encore beaucoup à faire surtout à l’extérieur de l’Ile de Montréal (ahhhh ce fameux 450….), mais on sent que la vague est arrivée.

Les promoteurs immobiliers ont compris que leur dépenses marketing diminuent et en plus ils obtiennent un trafic qualifié et une visibilité accrue. Tout est là pour que les promoteurs puissent profiter de cette manne pour une fraction des dépenses marketing….L,infiltration se propage! Qui va parler?

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter
24
Nov 2010
POSTED BY
DISCUSSION 0 Comments
TAGS